La Revue de droit de McGill contribue au rayonnement de la recherche et de la réflexion juridique grâce à la publication d’articles, de commentaires d’arrêts et de recensions d’ouvrages de haute qualité sur des sujets de grande importance. La Revue publie des contributions de professeurs, juges, chercheurs et praticiens, évalués par leurs pairs. Entièrement gérée par des étudiants de l’Université McGill, la Revue constitue également un point de rencontre et d’échange entre étudiants et membres de la communauté juridique grâce aux conférences et symposiums qu’elle organise et à sa chaîne de podcasts.

Histoire

Au printemps de l’année 1952, Gerald Éric Le Dain et Jacques-Yvan Morin ont fondé la Revue de Droit de McGill avec l’espoir qu’elle devienne un forum d’échange intellectuel pour la communauté juridique québécoise. C’était alors la troisième revue gérée par des étudiants à s’établir au Canada, à une époque où les publications administrées par le corps professoral étaient la norme. Avec l’appui de la Faculté de Droit de l’Université de McGill, la Revue publia son premier volume en 1955. Au fil des décennies, la Revue n’a cessé de galvaniser sa réputation au sein de la communauté juridique canadienne. En 1986, la Revue publia le Manuel canadien de la référence juridique, établissant ainsi le standard de référence juridique à l’échelle nationale.

Aujourd’hui, la Revue de Droit de McGill s’affirme comme une revue juridique de premier plan au Canada et est fréquemment citée par toutes les instances au Canada et par des universitaires du monde entier. Par la publication de numéros spéciaux et d’articles inédits, la Revue développa un cadre pour les débats sur les enjeux critiques de l’histoire canadienne. Au-delà du rôle de plateforme pour la publication d’une doctrine juridique innovante, fiable et de haute qualité, elle permet également à ses membres de développer des compétences essentielles pour leurs parcours académiques et professionnels.

Parmi d’anciens membres notoires, nous retrouvons le juge de la Cour suprême Morrish Fish, le Ministre de la Justice David Lametti, Dick Pound, la généticienne Bartha Knoppers, juge Nicholas Kasirer, juge Patrick Healy et juge Jean-Louis Baudouin. Des membres renommés ayant été publiés dans les pages de la Revue comprennent Pierre Elliot Trudeau, les juges de la Cour suprême Rosalie Abella et Gerald Fauteux, l’ancien Gouverneur Général du Canada David Johnston, et le diplomate de l’ONU Yves Fortier.

En tant que première publication de droit canadien à être citée dans un jugement de la Cour suprême du Canada, l’historique de publication de la Revue démontre un niveau d’excellence constant. La Revue a depuis été citée par la Cour suprême dans plus de 150 affaires.